Actualits

Ligue 1

Les 12 travaux de Monaco

Le 25 mai 2017 à 04:51 par Asmfoot
Au fil de 10 mois et 38 journées de compétition, l'AS Monaco a connu plusieurs actes fondateurs dans la construction de son titre de champion. Retours sur ces tournants qui font la légende d'une saison de Ligue 1 extraordinaire.

La prise de conscience

Monaco/PSG (3-1), 3e journée, le 28 aot
Les Monégasques viennent de se qualifier pour la phase de groupes de la Ligue des Champions aux dépens de Villarreal, l'objectif du début de saison. Malgré cette débauche d'énergie, ils réussissent leur coup face au PSG. Jardim remporte son duel tactique avec Emery en plaçant Sidibé milieu droit et en jouant en contre. Le Français est passeur décisif pour Moutinho (13e) avant que David Luiz offre un penalty à Fabinho (45e+2). Malgré la réduction du score de Cavani, l'ASM ne rompt pas et reprend le large en contre. Est empoche le premier choc de la saison, qui intervient dès la fin aot, comme la saison précédente où Paris avait posé sa patte sur la L1 (0-3). Sans être leaders (2e), les Rouge et Blanc commencent à croire à un possible titre. Vadim Vasilyev, dans le vestiaire après le match, dit à son groupe : « C'est notre saison.
Le résumé vidéo du match

Sans tendre l'autre joue

Monaco/Angers (2-1), 7e journée, le 24 septembre
Trois jours avant de recevoir Angers, Monaco s'est vu infliger une claque à Nice (4-0), le seul match sans but inscrit de tout le championnat (!). A l'heure de jeu, le club princier est mené par un SCO accrocheur, sur un but entaché d'une main, et semble être à la peine. Mais Glik égalise d'une reprise de volée et l'attaquant angevin Nwakaeme marque contre son camp sur un corner. La réussite a tourné. L'ASM a surtout montré sa capacité à rebondir après une défaite. Jamais dans la saison, elle en a enchaîné deux.
Le résumé vidéo du match

Le premier gros carton

Metz/Monaco (0-7), 8e journée, le 1er octobre
Les joueurs de Jardim restent sur plusieurs matchs sans séduire et montrent surtout des signes d'usure physique. Le Portugais procède à quelques changements après un match à l'arrachée contre Leverkusen. Cela tourne à la démonstration face à de faibles Messins. Germain et Carrillo ouvrent leur compteur en Ligue 1. Monaco enregistre la plus large victoire à l'extérieur de son histoire. Surtout, le premier festival offensif de grande envergure de la saison, qui en appellera beaucoup d'autres (12 matchs avec au moins quatre buts inscrits). Ce n'est que ce soir-là que l'ASM devient seule meilleure attaque du championnat et soigne une différence de buts qui lui apportera longtemps un avantage psychologique.
Le résumé vidéo du match

Mbappé, le déclic

Monaco/Montpellier (6-2), 10e journée, le 21 octobre
Le père de Mbappé « ne comprend pas la gestion illisible de Kylian, au regard des promesses de la direction qui étaient tout simplement de jouer, d’entrer dans une rotation. Sinon il ne serait pas resté. Huit jours après cette sortie médiatique, le jeune prodige est titulaire pour la première fois depuis la première journée. Et il illumine le match. Un penalty obtenu, un but de la tête, son premier de la saison, et une passe décisive marquent sa performance. L'ASM avait subi l'ouverture du score et avait été rejointe à 2-2, mais son attaque est irrésistible. Le danger vient de partout, avec six buteurs différents, dans le onze de départ comme en sortie de banc. Jardim aligne d'ailleurs ce jour-là sa vraie équipe type de la saison pour une des rares fois.
Le résumé vidéo du match

La leçon bien apprise

Monaco/Lyon (1-3), 18e journée, le 18 décembre
Les Monégasques peuvent encore espérer doubler Nice pour le titre de champion d'automne et retrouvent l'équipe qui les a privés de la deuxième place quelques mois plus tôt. Si Jardim évacue tout « sentiment de revanche , les Rouge et Blanc sont étonemment fébriles et perdent leur nerfs, notamment face aux provocations lyonnaises, qui font dégoupiller Mendy. Le stade Louis II, cette fois, n'est pas une forteresse. Mais cette équipe, battue à 10 contre 11, sait apprendre de ses erreurs et considère avec sérieux cette leçon. Il s'agit de la dernière défaite en championnat d'une ASM invaincue sur les 20 dernières journées.
Le résumé vidéo du match

La prise de contrôle

Marseille/Monaco (1-4), 20e journée, le 15 janvier
En coupes, l'année 2017 n'a pas commencé par des démonstrations. Revigoré par son rachat et un mercato d'hiver ambitieux, l'OM ne se présente pas comme une proie aisée, fort d'une bonne dynamique. Mais c'est bien ce que sera le club phocéen, battu pour la première fois de la saison au Vélodrome. Jusque-là, il n'avait encaissé qu'un but dans son stade, il en subit quatre dans cette rencontre très ouverte. Sr de sa force, maîtrisant son sujet et au-dessus du lot, le club de la Principauté est récompensé par la première place du classement, occupée depuis mi-septembre par Nice. Il ne la lâchera plus ensuite...
Le résumé vidéo du match

Le précieux temps additionnel

PSG/Monaco (1-1), 22e journée, le 29 janvier
Quand Monaco se qualifie pour la finale de la Coupe de la Ligue le mercredi, il ne pense qu'au dimanche et au déplacement sur la pelouse de l'autre finaliste, le PSG. Un incontestable virage dans cette course au titre, entre les deux principaux prétendants. La première période est à l'avantage des Parisiens, mais la seconde est monégasque. Jusqu'au penalty litigieux concédé par Sidibé (81e). Les Rouge et Blanc ne renoncent pas et, dans le temps additionnel, Silva repique dans l'axe pour tromper Areola, remplaçant d'un Trapp blessé en cours de jeu, d'une frappe au premier poteau (90e+2). Un match nul au got de victoire, qui permet de maintenir un écart décisif de trois points sur Paris. Nice a beau revenir à hauteur, l'essentiel est ailleurs.
Le résumé vidéo du match

En patron

Monaco/Nice (3-0), 23e journée, le 4 février
Les co-leaders se retrouvent au stade Louis II pour un nouveau choc. La partie est encore disputée, tactique, mais les occasions sont uniquement rouges et blanches. Alors que le seul tir cadré subi par Subasic intervient à la 85e minute, Monaco fait la différence en seconde période par Germain et Falcao par deux fois. De quoi atteindre les 100 buts toutes compétitions confondues après cette victoire pleine d'autorité. En plus d'être une retentissante revanche du match aller. Cette fois, l'ASM ne cède pas la première place à son voisin, le relègue à trois longueurs et prend surtout un gros avantage psychologique. Pour la majorité des observateurs, le favori pour le titre est bien asémiste.
Le résumé vidéo du match

Le double coup de griffe

Monaco/Dijon (2-1), 33e journée, le 15 avril
Finies les démonstrations, les fessées infligées aux adversaires. Tout est plus difficile pour les Monégasques, éreintés par leurs quatre compétitions et notamment les matchs couperets de Ligue des Champions. Dijon en profite pour ouvrir le score juste avant la pause, et fait particulièrement mal par son engagement et ses contres. Jardim ose tout. Il remplace Touré par Lemar à la pause puis Bakayoko par Falcao à l'heure de jeu. Le Colombien n'a jamais marqué sur coup franc avec l'ASM et n'en tire presque jamais. Mais huit minutes plus tard, il prend ses responsabilités. De 25 mètres, il trouve le bas de la barre et Dirar pousse le ballon au fond. Passent 12 minutes avant que l'occasion se représente du même endroit. Le Tigre a le culot de changer de côté et place avec une technique parfaite le ballon dans l'autre lucarne (81e). Comme à Angers une semaine plus tôt, avec un poteau subi à la toute fin, l'ASM fait le plein avec le plus gros renversement de situation de cette période délicate.
Le résumé vidéo du match

La dernière étape de haute montagne

Lyon/Monaco (1-2), 34e journée, le 23 avril
Le sprint final bat son plein et se présente le col le plus dur sur le papier. Dans un Parc OL maudit, avec la déroute de la saison précédente (6-1) et la finale de Coupe de la Ligue contre le PSG (1-4). La pression est maximale alors qu'au moment du coup d'envoi, Paris, certes avec deux matchs de plus, est trois points devant. Monaco doit repartir au combat dans la foulée de sa qualification en demi-finale de la Ligue des Champions, l'OL ayant rejoint celle de la C3 le lendemain. Falcao et Mbappé font preuve d'une efficacité chirurgicale avant la pause pour mettre leur équipe dans le bon sens. Tousart relance tout dès le retour des vestiaires et les Asémistes tremblent sur une nouvelle tête qui passe juste à côté (83e). Sans conséquence. La voie est tracée vers le titre. Nice est mis hors jeu et il ne manque plus que quatre victoires (en cinq matchs) pour être hors d'atteinte du PSG.
Le résumé vidéo du match

La fin du suspense

Monaco/Lille (4-0), 37e journée, le 14 mai
Grâce à sa différence de buts très supérieure au PSG, il ne manque plus que trois points aux joueurs de Jardim, à trois rencontres de leur fin de championnat. Il leur suffit de trois matchs nuls, ou d'une victoire. Les Monégasques ne comptent pas faire durer le suspense et commencent bien trop fort pour des Lillois qui ne jouent plus rien. Le suspense ne dure que six minutes, jusqu'au premier des deux buts de Falcao. Quatre tirs cadrés ont suffi pour inscrire quatre buts lourds de sens. Monaco est officieusement champion de France. Son sacre n'est retardé que par la victoire de Paris à Saint-Etienne (0-5).
Le résumé vidéo du match

La consécration

Monaco/Saint-Etienne (2-0), 31e journée (match en retard), le 17 mai
Le résultat obtenu trois jours plus tôt permet à un stade Louis II plein et en folie de célébrer durant 90 minutes ses champions. Il ne manque qu'un point à l'ASM, elle va chercher les trois face à une opposition peu contrariante. Mbappé mystifie Ruffier pour ouvrir la marque après 20 minutes. L'explosion a lieu avant avant même le coup de sifflet final de l'arbitre, quand Germain marque le deuxième but à la dernière seconde. C'est officiel, le huitième titre est dans la poche, 17 ans après. Et avant même la dernière journée ! Cela permet au club princier de recevoir son trophée dans son stade et de lancer de longues festivités.
Le résumé vidéo du match



En bref

Asmfoot maintient la synchronisation du calendrier de l'ASM avec vos agendas. Restez connectés.
Rennes
6e42 pts
Rennes

Prochain match

Ligue 1
31e journée
Mercredi 04/04/0018
18:45
Retransmis en direct sur
Monaco
2e63 pts
Monaco

Classement

  • 72 buts inscrits
  • 31 buts encaisss
  • 2,17 points par match
RG EQUIPE PTS J V N D DIFF
1.Paris SG77292522 +72
2.Monaco63291964 +41
3.Marseille59291784 +25
4.Lyon54291595 +25
5.Nantes4329127100
voir classement complet
Application Android ASMFOOT Application iPhone ASMFOOT Application Windows ASMFOOT